mercredi 3 septembre 2014

Pour les AVS parisiens, à la rentrée 2014 - 2015, la titularisation, c'est du pipeau !


Le gouvernement socialiste l'avait promis, il en avait même fait tout un foin, à grands renforts de communication : à la rentrée 2014 - 2015, la situation des AVS-EVS changerait radicalement : amélioration du statut, du salaire, des conditions de travail et blablabla...

Pour en arriver à toutes ces belles promesses, il avait déjà fallu batailler : les AVS du 75 (comme ceux du 92, toujours très actifs) s'étaient mis en grève, et avaient manifesté à Paris juste avant les vacances pour exiger la titularisation de toutes et tous, et la fin de la précarité généralisée dans l'accueil des enfants en situation de handicap.

Le Gouvernement et le Rectorat avaient - donc ! - prétendu avoir entendu le message.

Or, que constate-t-on, lors de cette rentrée ?

Le recours aux statuts les plus pourris et précaires reste de mise. Sur Paris, les contrats AVS se partagent ainsi : 40 % d'AVS-AED (les contrats les "plus protecteurs") et 60 % d'AVS-CUI. 4 % seulement sont des CDI ! La voilà, la titularisation promise ! Pour pouvoir prétendre à un CDI, les conditions du Rectorat étaient à la base scandaleuses : il fallait avoir fait 6 ans minimum d'AVS en contrat AED (avec une interruption de 4 mois maximum) ! Autant dire que ce n'est qu'une ultra-minorité d'AVS qui, dès le départ, pouvaient espérer la fin de leur situation précaire.

Donc la lutte continue ! 
Il n'y a jamais que par la lutte que des avancées - même minimes, comme aujourd'hui - ont été obtenues.

Des procès sont actuellement en cours. 
Un jugement important est attendu le 5 septembre 2014 dans le cas d'un EVS parisien ayant attaqué son employeur Janson de Sailly pour exiger des heures supplémentaires, étant payé 20 heures pour un total hebdomadaire de 24 heures effectuées (comme tous les CUI de Paris ou presque), ainsi que pour demander le paiement rétroactif des heures de formation obligatoire non-payées.

D'autre part, une grande offensive juridique collective est à l'étude, à l'initiative en particulier de SUD éducation Paris. Pour cela, une réunion publique d'informations et de discussions est organisée par SUD à la Bourse du Travail le 10 septembre 2014. Si vous êtes intéressé.e,  ce sera l'occasion de vous informer et de vous défendre ensemble, collectivement, avec nous. 
Voilà les coordonnées du Rendez-vous :

Mercredi 10 septembre 2014 à partir de 16 h à la Bourse du Travail, salle Eugène Pottier au 3, rue du château d'eau - M° République.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire