jeudi 3 juillet 2014

Grève des ASEM et des ATE en Juillet-Août ! Assez de mépris de la part de la Ville de Paris !

Parce que les précaires ont tout.e.s les mêmes intérêts, et que l'isolement - ou l'atomisation - des luttes est notre pire ennemi, le collectif AVS-EVS 75 soutient la future grève des personnels ASEM et ATE qui promet d'être très suivie cet été dans les centres de loisir de la ville. Contre les paies au lance-pierre et les conditions de travail qui se dégradent toujours davantage dans notre belle municipalité  soi-disant "de gauche" (qui se targue tant de mettre l'éducation au coeur de ses préoccupations et blablabla), le collectif relaie donc le tract ci-dessous, dont nous précisons cependant que nous ne partageons évidemment pas l'ensemble des orientations (notamment syndicales) :

AGISSONS AVANT LA RENTRÉE !

Préavis de grève des ASEM et ATE
pour les  07 juillet, 29 aout et 02 septembre 2014 !

En cette fin d’année scolaire où les taches ne cessent d’augmenter pour les équipes d’animations  (Bilan de fin d’année, préparation d’été, préparation de la rentrée, conseil d’école…), aucune amélioration significative n’est annoncée pour l’année prochaine. Les bilans proposés par la DASCO au comité de suivi ne font qu’esquisser les problèmes sans donner de  vrais moyens pour redonner du sens aux journées des enfants et au travail de chacun.

Au bout d’un an de mise en place il est plus que temps que la Ville de Paris donne des moyens à l’animation à la hauteur de ses ambitions pour les petits parisiens. La précarisation des agents  et l’organisation « bricolée » ne peuvent pas avoir leur place à la rentrée 2014/15.

Le syndicat SUPAP-FSU propose donc d’agir immédiatement

sur des points essentiels :

- Titularisation massive d’au moins mille animateurs  appuyée par de vraies formations diplômantes de l’éducation populaire. La filière animation se doit d’être reconnue avec des professionnels titulaires et des diplômes de niveau 3.

- Mise en place d’un REV par école dès la rentrée 2015 pour une meilleure cohérence pédagogique et un meilleur encadrement des équipes.

- Assouplissement des taux d’encadrement sur l’ARE et maintien du nombre de postes actuels. (les postes pour la rentrée ont significativement diminué aussi bien à l’ARE que le mercredi et pendant l’interclasse).

- Hausse de la rémunération des animateurs sur le temps ARE à hauteur des rémunérations d’étude surveillée qui doivent être améliorées et et  prise en compte à hauteur de deux heures du temps ARE effectué par les contractuels.

- Hausse de la rémunération des REV à hauteur des missions confiées et des responsabilités.

- Pour les ASEM , obtention d’un vrai temps de préparation des ateliers et possibilité de participer ou non aux ateliers. Prime revalorisée et équivalente à celle des animateurs (950 euros).

- Pour les ASEM ; les ATE et gardiens – assouplissement des  horaires  sur le modèle des anciens règlements de service, créations de postes à temps plein pour le nettoyage et titularisation de tous les ATE qui relèvent de la loi de déprécarisation, révision du règlement de service des gardiens suites à la mise en place de l’ARE.

- Meilleure répartition des budgets
 

- Plus de moyens matériels (matériel fongible et sportif, jeux, jouets ).

- Moins d’associations au coût d’atelier exorbitant (+de 100euros la séance). et de dépenses pas toujours utiles pour la communication aux parents.


- Vraies possibilités d’expérimentation sur les écoles pour la rentrée. Expérimentation sur les horaires, sur la pédagogie et la logistique des ateliers. Expérimentation donnant lieu à une vraie évaluation de terrain.


- Mise en place de moyens pour coordonner les actions scolaires et périscolaires avec un soutien des projets d’animation.


- Revalorisation de la prime BCD/EPL ou espace lecture (actuellement moins d’un euro par jour)


De plus l’accueil et la qualité des centres de loisirs d’été continuent à être lourdement affectés par des problématiques et contraintes telles que : Manque d’ASEM affecté au CLE sur toute la journée. Fermeture de centre pour travaux donnant lieu à de grande concentration d’enfant (+de 100). Préparation tardive répartition anims, sorties, cars ,postes PPS, recrutement SB) Répartition des budgets axée sur les cars beaucoup trop nombreux et couteux à défaut d’un budget sortie et droit d’entrée convenable.


Nous avons contacté l’UNSA et la CGT pour leur proposer cette action commune, sans retour de leur part à ce jour.

 
Nous pouvons dès maintenant annoncer qu’entre 90% et 100% des centres de loisirs du 20ème seront fermés le 7 juillet !

Les collègues du 20ème ont décidé de se rassembler devant la CASPE 20, 42 rue des Maronites à 10 heures le 7 juillet pour décider d’éventuelles actions. Nous vous invitons à les rejoindre !
 
Pour tout contact pour l’organisation de la grève de juillet  : nicolas.leger@paris.fr

Pour tout contact pour l’organisation de la grève en Août : mathias.herodin@paris.fr


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire